ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Société

02.09.2019 - lun. : 10'04 - Mise à jour 02.09.2019 - lun. : 10'04

La paix sociale dans les familles dans les priorités du Gouvernement - Ministre d'État

Luanda - La ministre d'État chargée des Affaires sociales, Carolina Cerqueira, a déclaré dimanche, dans le village de Muxima, district de Quiçama, que le Gouvernement travaillait pour la stabilité sociale des familles grâce à l?exécution de programmes visant à améliorer les conditions sociales de base.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Ministre d'État chargée des Affaires sociales, Carolina Cerqueira

Photo: Nelson Malamba

Pour améliorer la vie dans les communautés, l'Exécutif a mis en œuvre le Plan intégré d'intervention dans les Municipalités (PIIM), qui prévoit 1.700 projets dans les secteurs de la santé, de l'éducation, de la construction et des travaux publics, des infrastructures administratives, des routes et de l'énergie et eau, de la sécurité et ordre public, de l’urbanisme et assainissement de base dans les 164 municipalités du pays.

La valeur totale du PIIM est de 2 milliards de dollars provenant du fonds souverain. Ce plan rassemble les besoins et les initiatives des municipalités, adaptés aux priorités locales et aux besoins de la population.

Selon Carolina Cerqueira, qui s'adressait à la presse à la fin de la messe de clôture du pèlerinage de Muxima, l'objectif de l'État est de travailler pour le bien commun et de défendre l'intérêt national, en cherchant des solutions rapides pour résoudre les nombreux problèmes sociaux.

À cet effet, il a indiqué que le Gouvernement espérait disposer de partenariats rapides et inclusifs pour répondre aux ambitions et aux aspirations de la jeunesse et à la défense des droits des femmes.

Carolina Cerqueira a considéré l'Église catholique comme l'un des partenaires les plus puissants de l'État angolais, garantissant ainsi la découverte de nouvelles formes d'intervention sociale permettant de résoudre les problèmes de la société, de renforcer le rôle des familles et de contribuer à la paix et prospérité du pays.

Il a réitéré la nécessité de récupérer les valeurs morales, la stabilité sociale, la concorde, le pardon et, surtout, l'éducation des jeunes.

S'agissant du contenu du message exprimé lors de l'homélie prononcée par l'évêque Emilio Sumbelelo, il a affirmé qu'il incitait à la construction d'une paix socialement juste.

Le pèlerinage au sanctuaire de Muxima a eu lieu du 31 août au 1er septembre sous le slogan «Avec Marie, célébrons la foi en Jésus-Christ».

D'ici 2020, l'événement aura durant trois jours, contrairement aux deux actuels.

La messe de clôture du pèlerinage a réuni, entre autres, la ministre des Sports, Ana Paula Sacramento Neto, et de la Culture, Maria da Piedade de Jesus, la secrétaire de la présidente de la République pour les Affaires sociales, Fatima Viegas, et le vice-gouverneur provincial, Dionisio da Fonsenca.

Lire aussi