ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Santé

02.09.2019 - lun. : 17'59 - Mise à jour 02.09.2019 - lun. : 17'59

Appel à la création d'un compte courant pour les administrations municipales

Cuito - Le secrétaire d'État à la Communication sociale, Celso Malavoloneke, a suggéré dimanche, la création par le ministère des Finances, d'un compte courant des administrations municipales, en vue d'une plus grande autonomie des payements des services, surtout ceux liés aux campagnes de vaccination.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Bie - Secrétaire d?État à la Communication sociale, Celso Malavoloneke

Photo: Leonardo Castro

Le responsable s’est exprimé à la presse au terme à l’issue d’une visite de trois jours dans la province de Bié, pour évaluer la seconde phase de la campagne de vaccination contre la polio dans les municipalités de Chitembo, Chinguar et Cuito.

Selon le secrétaire d’État, les administrations municipales travaillent seulement avec un compte dont l’unique opération bancaire faite est le transfert, processus qui semble très lent, car les campagnes de vaccinations sont flexibles et nécessitent un paiement rapide.

 Celso Malavoloneke a ensuite souligné que les administrations municipales devraient avoir la capacité d’effectuer des opérations dans ledit compte afin de faciliter le payement des fournisseurs des services de manière informelle, et à en juger par le degré élevé informel dans l'économie nationale.

 Au cours de la visite, les secrétaires d’État de différents secteurs ont écouté les intervenants dans le processus de vaccination et ont identifié  certaines contraintes qui exercent un impact négatif sur les programmes de l’exécutif, spécialement en ce qui concerne le Programme d’intervention municipale (PII) et le Programme d’appui au crédit (PAC) dans les 164 municipalités.

À Bié, cette campagne se poursuit simultanément jusqu’à mardi (3) dans les municipalités de Cuito, de Chinguar et de Chitembo. Les autorités prétendent vacciner 160 mille enfants de zéro à cinq ans.

Lire aussi