ANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola PressANGOP - Angola Press de Nouvelles Angola Press

Aller à la page d'accueil
Luanda

Max:

Min:

Accueil » Nouvelles » Économie

26.08.2020 - mer. : 10'47 - Mise à jour 26.08.2020 - mer. : 10'47

Le ministre de la Construction veut une inspection plus stricte des travaux

Xá-Muteba (Angola) - Le ministre de la Construction et de l'Aménagement du territoire, Manuel Tavares de Almeida, a appelé mardi, à Xá-Muteba, province de Lunda Norte, à plus de rigueur, de responsabilité et de transparence dans l'inspection des travaux de réhabilitation de la route nationale 230, de sorte qu'il ait la qualité souhaitée et de longues années de durabilité.

Envoyer par email

Pour partager cette nouvelles par courriel, veuillez remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Réviser

Pour signaler des erreurs dans les textes des articles publiés, de remplir les informations ci-dessous et cliquez sur Envoyer

Le ministre des Travaux Publics et de l'Aménagement du Territoire, Manuel Tavares de Almeida

Photo: Gaspar dos Santos

Dans des déclarations à la presse, Manuel de Almeida a recommandé la présence et / ou une surveillance permanente des sociétés d'inspection pendant les travaux, corrigeant à l'avance chaque fois qu'ils enregistrent une erreur de construction, évitant ainsi les échecs du passé, qui obligent actuellement le Gouvernement à intervenir à nouveau dans les sections qui ont déjà été réhabilitées.

«Nous avons l'intention de faire un travail de qualité avec une plate-forme définie dans le modèle de la SADC (Communauté de développement de l’Afrique Australe), large, avec une bonne capacité d'accompagnement. C'est pourquoi nous appelons les sociétés d'inspection à être plus rigoureuses lors de l'inspection de ces projets afin qu'ils aient la qualité souhaitée, en tenant compte des investissements que le gouvernement réalise», a-t-il souligné.

Il a dit que cette entreprise est importante pour l'économie nationale, car elle relie les régions riches en exploration diamantifère à la capitale du pays, ce qui peut encourager l'émergence de nombreux investisseurs intéressés par le sous-secteur du diamant, d'où l'effort du gouvernement pour y mettre fin dès que possible.

Le gouvernant a rappelé que, malgré la crise économique à laquelle le pays est confronté, aggravée par le Covid-19, la réhabilitation des routes principales est une priorité du Gouvernement angolais, en vue de stimuler la diversification de l'économie nationale.

Budgétisé à 630 millions de dollars, le projet a un délai d'exécution de 18 mois.

Le projet  comprend la réhabilitation de cinq parcelles attribuées, lundi, par le ministre Manuel de Almeida aux sociétés Sino-Hydro, Anrgdy, Crbc, Carmon et Matra.

Les travaux couvrent cinq lots, notamment Malanje / Mucari, Mucari / Rio Lui, Rio Lui / Xá-Muteba, Xá-Muteba / Cangola et Cangola / Muamussamba, et comprennent la réhabilitation des ponts le long des tronçons, attribués à un nombre égal d'entrepreneurs.

Lire aussi
  • 18/08/2020 15:13:52

    Le réaménagement du Barrage hydroélectrique de Luachimo pourrait s'achever en 2021

    Dundo (Angola) - Les travaux de réaménagement du Barrage hydroélectrique de Luachimo, situé dans la province de Lunda Norte, et qui visent à porter à 8,4 Mégawatts (MW) la puissance actuelle de cette infrastructure, pourraient être parachevés au premier semestre de l?année 2021.

  • 21/07/2020 16:31:01

    Le PAC va financer 18 projets à Lunda Norte

    Dundo (Angola)- Dix-huit coopératives agricoles et producteurs individuels des 54 produits du panier de la ménagère à Lunda Norte ont déjà soumis leurs projets aux banques pour bénéficier, cette année, d'un prêt du Programme d'Appui au Crédit (PAC), à l'initiative du Ministère de l'Economie et de la planification et la Banque de Développement d'Angola (BDA).

  • 21/06/2020 11:19:58

    Des réfugiés insérés dans l'agriculture familiale

    Lóvua (Angola) - Quinze coopératives, composées de 70 réfugiés de la République démocratique du Congo (RDC), font partie d'un programme de production agricole dans le domaine de Lóvua, pour créer des moyens de subsistance et réduire la dépendance de survie.