Angop - Agência de Notícias Angola Press

Des présumés marginaux vandalisent la paroisse de Fátima

13.05.2019 - lun. : 18'53 - Société

Luanda - Le baptistère de la paroisse Notre-Dame de Fatima, autrefois São São Domingos, dans le district urbain de Rangel, à Luanda, a été vandalisé dimanche (12) par de supposés marginaux, qui ont déféqué continuellement dans l'espace sacré.

  • Messe dominicale de l'Eglise catholique

Dans le baptistère, une salle où le prêtre et les acolytes sont concentrés spirituellement pour la célébration de la messe, les voleurs ont brisé le coffre et retiré des valeurs monétaires, en quantités encore inconnues.

L'église a été vandalisée quelques heures avant une procession de bougies, organisée à l'occasion du 56e anniversaire de sa fondation, qui se célèbre ce lundi 13 mai.

Selon une source de la paroisse, qui a fourni l'information à l'ANGOP, deux coffres ont également été forcées près de l'autel et une autre située à côté des saints (image religieuse).

Il a indiqué que, soupçonné, le commandement de la police nationale du district urbain de Rangel avait arrêté un jeune homme qui, dans la paroisse, aidait à préparer des célébrations religieuses et d'autres activités.

La paroisse Notre-Dame de Fatima, anciennement São Domingos, fondée le 13 mai 1963 par la Congrégation des Frères Mineurs Capucins, a été la cible de plusieurs de ces agressions, la plus récente datant de l'année dernière.