Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'archevêque défend plus d'investissements à l'intérieur du pays

15.04.2019 - lun. : 18'30 - Société

Huambo - L'archevêque de la province de Huambo, Mgr Zeca Martins, a défendu lund l'investissement davantage à l'intérieur du pays pour permettre l'émergence d'industries, afin de lutter contre les asymétries actuelles.

  • Mge Zeca Martins, archévêque de Huambo

Se confiant à l’Angop, à propos du 17ème anniversaire de la Journée de la paix en Angola, célébrée le 4 avril, le prélat a affirmé que l'attention de l'Etat était davantage centrée sur la capitale angolaise et que, dans de nombreuses régions, la population n'avait pas accès aux services sociaux de base.

Il a dit que le modèle de développement national adopté, après la conquête de la paix, favorisait grandement la capitale du pays, ce qui encourageait les habitants des 17 provinces à émigrer en masse à Luanda.

En conséquence, a-t-il déclaré, les conditions de vie dans la capitale se sont détériorées rapidement et beaucoup de ceux qui ont cherché de meilleures conditions de vie vivent dans des conditions encore précaires.

Le responsable de l'archidiocèse catholique de la province de Huambo a reconnu que les politiques publiques adoptées au cours des 17 années de paix n'avaient pas permis de lutter contre la pauvreté et la misère et n'étaient pas inclusives.

Mgr Zeca Martins espère que le modèle de développement suivi depuis 2002 sera remplacé par un modèle favorisant le développement harmonieux du pays afin de lutter contre les asymétries régionales.

Sur la paix proprement dite, l’archevêque a déclaré que son maintien et sa préservation devraient être la tâche de chaque citoyen, car c’est un bien plus grand qui a aboli les morts en Angola, par des idéologies politiques.

Il a dit que la réalisation de la paix en Angola imposait aux hommes politiques la conquête du pouvoir sans recourir à la guerre, dont beaucoup ont été victimes directement ou indirectement.