Angop - Agência de Notícias Angola Press

Lancement des paramètres pour l'assistance aux enfants et adolescents

27.02.2019 - mer. : 16'32 - Société

Luanda - Le programme intitulé "Flux et paramètres pour l'assistance aux enfants et aux adolescents" a été lancé mercredi à Luanda lors d'un symposium sur la protection des enfants organisé par le Ministère de la Justice en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef).

  • Des jeunes dans un es+ace de lecture

Selon le directeur de l'Institut national de l’enfant, Paulo Kalesi, les flux sont des alignements et une structure graphique des procédures et de l’assistance à l’enfant, qui concerne les réponses à apporter à un enfant victime de violence.

Les flux constitueront des formes d’alignement permettant aux familles et à la société de se familiariser avec les procédures pour l’assistance à l’enfant afin qu’il ne manque aucun élément.

C'est une manière plus organisée et structurée de mieux guider les professionnels, car ils ont été faits avec un support juridique.

Pour sa part, l'ambassadeur de l'UE en Angola, Tomás Ulincý, a souligné qu'avec un budget de 15 millions d'euros, le projet Identité et Justice pour les enfants en Angola vise à contribuer à la modernisation et au renforcement du système de justice pour mineurs et d’enregistrement de naissance.

Ce soutien a un impact sur la protection des droits des enfants en Angola, une contribution qui sera couronnée de succès si l'intégration de la promotion et de la protection des droits des mineurs est transversale.

Le représentant de l'UNICEF en Angola, Abubacar Sultam, a souligné la tenue du symposium organisé cette année pour marquer le 30e anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant, dont l'Angola est l'un des premiers États à ratifier cet instrument de droit international.

Lors du lancement des flux et des paramètres de prise en charge des enfants et des adolescents, le rapport final sur le système de justice pour les enfants en Angola a été présenté.

L'instrument a été développé d'août 2015 à juin 2016 dans cinq provinces: Luanda, Malanje, Huíla, Bié et Moxico.