Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Exécutif consolide les mesures législatives et politiques en faveur des femmes

28.02.2019 - jeu. : 11'10 - Société

Luanda - L'Exécutif angolais a consolidé les organes consultatifs de consultation sociale, de suivi et de contrôle de la mise en oeuvre des mesures législatives et politiques, renforçant ainsi l'articulation de la réponse sociale aux femmes et de la protection de leurs droits, a déclaré mercredi à Genève, la secrétaire d'État à la Famille et à la Promotion de la femme, Ruth Mixinge.

  • La secrétaire d'État à la Famille et à la Promotion de la femme, Ruth Mixinge

Les actions du gouvernement angolais visent également à renforcer le rôle des femmes dans les sphères familiale, sociale, politique, économique et entrepreneuriale, ainsi qu'à assurer l'autonomisation durable des jeunes femmes et des femmes dans les zones rurales.

Intervenant à la 72ème session ordinaire du Comité pour l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, la secrétaire d'État a déclaré que l'Exécutif mettait en œuvre le Plan de développement national - PDN 2018-2022, qui défend les droits des femmes, en vue de promouvoir l'égalité des chances.

Ruth Mixinge, qui a mis l'accent sur les femmes, a précisé que des programmes de promotion de l'égalité des sexes et d'autonomisation des femmes, d'autonomisation de la famille et d'autonomisation de la famille, de soutien aux victimes de la violence sexiste et de structuration économique et productive des communautés étaient mis en œuvre.

Elle a estimé que les résultats étaient satisfaisants dans les différents domaines, en particulier dans la formation des femmes, dans leur insertion sociale et dans les différents niveaux de prise de décision, même si elle reconnaissait qu'il restait beaucoup à faire.

Les données du recensement général de la population et du logement de 2014 en Angola indiquent que le nombre d'habitants avoisine les 30 millions, dont 52% de femmes.