Angop - Agência de Notícias Angola Press

Les entreprises privées doivent neuf milliards de Kwanzas à l'INSS

26.01.2019 - sam. : 12'31 - Société

Luanda - Neuf milliards de Kwanzas représentent la valeur de la dette des entreprises privées à la Sécurité sociale, a informé mercredi à Luanda le ministre de l'Administration publique, du Travail et de la Sécurité sociale (MAPTSS), Jesus Maiato.

  • Institut National de Sécurité Sociale (archive)

Le gouvernant, qui s'exprimait lors de la session de formation des journalistes sur la sécurité sociale et le régime juridique applicable à l'émission et au recouvrement de la dette, bien que ne mentionnant pas les noms des débiteurs, a déclaré qu'il s'agissait d'une dette contrôlée, car les entreprises sont identifiées, et que certaines d’entre elles ont déjà signé un accord pour le paiement de la dette.

Jesus Maiato a signalé qu'en 2018, cinq milliards de Kwanzas avaient été versés dans les coffres de la sécurité sociale à la suite des actions de sensibilisation menées pour le paiement de la dette par certaines entreprises du secteur privé.

En ce qui concerne la collecte coercitive, Jesus Maiato a déclaré que celle-ci commençait par l'entrée en vigueur de la nouvelle loi, qui incluait également la mesure de grâce de l'intérêt pour retard.

La loi a une prérogative de 6 mois, de sorte que les entreprises puissent déclarer volontairement leur dette à l'Institut national de la sécurité sociale (INSS).

"Cela signifie que, dans un premier temps, nous sensibiliserons les entreprises pour l'apurement de la dette et procéderons à l'enregistrement respectif", a-t-il souligné.

Il a ajouté qu'ils parieraient sur l'action pédagogique, pour sensibiliser les entreprises à remplir leurs obligations et, plus tard, passer à la collecte coercitive, au cours du second semestre.

Le ministre d'État au Développement économique et social, Manuel Nunes Júnior, a récemment déclaré que les entreprises ayant des dettes fiscales, douanières et sociales contractées jusqu'en décembre 2017 pouvaient, de leur propre initiative, les régulariser sans payer d'intérêts, des amendes et des frais procédurale.

L’INSS verse 13 milliards de Kwanzas par mois à 142 548 retraités du pays, dont 35 529 femmes.

La sécurité sociale (SS) compte 145 mille 201 sociétés ou cotisants inscrits, et contrôle un million 667 mille 814 assurés.