Angop - Agência de Notícias Angola Press

Le pillage laisse la ville pilote de Sequele dans le noir

12.10.2018 - ven. : 15'00 - Société

Luanda - Des citoyens inconnus ont démantelé, mercredi soir, des barres de cuivre qui supportent une tour de transmission d'électricité à haute tension, laissant la centralité de Sequele et la banlieue de la municipalité de Cacuaco privées d'énergie.

  • La tour de haute tension renversée à cause de l'action pratiquée par des éléments inconnus

S'adressant à Angop, Pedro Bila, porte-parole de la Société nationale de distribution d'énergie (ENDE), a indiqué que le retrait des traverses avait entraîné la chute de la tour.

Le vandalisme s'est produit entre les installations du Service intégré d’assistance au citoyen (SIAC) et la pompe essence de la Sonangol.

Selon le responsable, les travaux de remplacement devraient commencer le même jour et la normalisation de l’alimentation électrique à la ville pilote de Sequele dans les prochaines 48 heures.

Il a donc appelé la population à dénoncer ces pratiques et d'autres pratiques antisociales.

Le responsable a finalement admis la possibilité de l’existence de réseaux bien organisés de malfaiteurs qui se consacrent au vol et à la commercialisation du matériau en cuivre qui supporte les tours installées dans les différentes lignes de Luanda.