Angop - Agência de Notícias Angola Press

Le foyer Saint Jean Calabria à Saurimo a besoin d'éducateurs sociaux et d'un psychologue

09.10.2018 - mar. : 15'19 - Société

Saurimo - Le Foyer Saint Jean Calabria, affecté à l'Église catholique, dans la ville de Saurimo (Lunda Sul), qui accueille des enfants orphelins et dans le besoin, a besoin d'un éducateur social et d'un psychologue pour s'occuper des divers problèmes qui touchent les mineurs en fonction de l'environnement famille qui ont vécu.

  • Vue partielle d'un centre infantile dans le pays

L'inquiétude a été exprimée lundi à l'Angop par le directeur administratif du centre d’accueil, Vitorino Caliqui, ayant souligné que de nombreux enfants hospitalisés dans cette institution étaient victimes de sorcellerie, rejetés par leurs proches et d'autres personnes ayant vécu des moments de terreur avec un passé très difficile, qu’il faut actuellement suivre de près.

Il a ajouté qu'en l'absence de ces spécialistes, les prêtres de l'institution sont obligés de jouer le rôle d'éducateurs et de psychologues, bien qu'ils ne disposent pas des outils nécessaires pour développer efficacement l'activité.

Le responsable a affirmé que l’institution avait déjà demandé aux institutions de droit, comme le Bureau provincial de la santé et celui de l'enseignement supérieur, de mettre à disposition un technicien de chaque région afin de minimiser le problème.

Il a rappelé que l'éducateur social est un professionnel de proximité et de relations, un agent essentiel et alternatif dans le sens de faciliter le changement, d'encourager et de motiver les enfants, de les aider à créer et à diriger de nouveaux projets pour l'avenir.

Le psychologue joue un rôle fondamental dans la conception et le développement de projets de vie pour mineurs, agissant dans le domaine de l'éducation formelle, effectuant des recherches, des diagnostics et des interventions préventives ou correctives.

Il a expliqué que le dialogue et la conversation personnalisée qu'il a eue avec les mineurs ont contribué à améliorer leur croissance. La preuve en est une réussite scolaire très satisfaisante, a déclaré le responsable de l'institution.

La maison a été rouverte en 2014 avec six dortoirs, une salle polyvalente, une salle informatique, une chapelle et une zone administrative.