Angop - Agência de Notícias Angola Press

Les défis de la gouvernance exigent davantage de femmes

08.10.2018 - lun. : 12'02 - Société

Huambo - La gouverneure de la province de Huambo, Joana Lina, a appelé dimanche à une plus grande unité et au dynamisme des organisations de femmes afin de contribuer au développement de la province avec des idées constructives.

  • Huambo: Gouverneure Joana Lina lors d'une rencontre avec les femmes

La responsable qui s'exprimait lors d’une rencontre avec les organisations féminines, a déclaré qu'elle espérait une plus grande participation des femmes à la gouvernance de la province.

Elle a souhaité pouvoir compter sur le soutien des femmes, quels que soient leurs liens religieux et politiques, pour transformer Huambo en une terre où ses citoyennes et citoyens puissent vivre heureux.

"Ensemble, nous devons travailler et faire des choses qui peuvent transformer la province en un véritable lieu de vie pour ses citoyens, en tirant parti de son potentiel naturel et de ses habitants", a-t-elle souligné.

De son côté, Frutuosa de Jesus Cassinda, directrice du bureau de l'action sociale, de la famille et des questions de genre du gouvernorat provincial local, a déploré le fait que l'émancipation et la promotion des femmes dans la province de Huambo continuent de faire défaut.

A son avis, ce fait affaiblit de plus en plus la position sociale de cette frange, qui mérite un cadre plus approprié.

Selon une enquête menée en 2017, sur les 6.191 employés qui occupent des postes de direction et de leadership dans des institutions publiques et privées, seules 414 sont des femmes, soit 7,3%.