Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'IRSEA exclut la hausse du tarif de l'eau dans le pays

11.05.2018 - ven. : 18'41 - Société

Luanda - Le nouveau cadre des tarifs de l'eau, en consultation publique, vise à standardiser les prix dans le pays et non à les modifier, a assuré vendredi, à Luanda, l'administrateur de l'Institut régulateur des services d'électricité et d'eau (IRSEA), Adriano Mayano.

  • Centre de pompage d'eau de l'EPAL (archive)
  • Station de traitement et captation d'eau de l'EPAL (archive)

Se confiant à l’Angop, après une rencontre avec les directeurs provinciaux de l'énergie et l'eau de Lunda Sul, Lunda Norte et Moxico, dirigée par le président du Conseil d’administration de l’IRSEA, Luís Mourão, le responsable a appelé la population au calme, écartant la hausse du prix du paiement de l'eau.

Ce que l'institution est en train de faire maintenant, a-t-il précisé, c'est de collecter les propositions tarifaires de chaque compagnie de commercialisation de l’eau de toutes les provinces du pays et de les uniformiser en fonction du nombre de consommateurs et d'autres spécificités de chaque région.

"Les nouveaux tarifs visent uniquement à standardiser les prix et non à augmenter. Chaque région, en fonction de sa réalité, aura un tarif spécifique qui répond aux souhaits locaux ", a expliqué le responsable, ajoutant que la mesure sera conforme aux décrets présidentiels sur la gestion et la commercialisation de l'eau en Angola.

Sur l'entrée en vigueur du nouveau Tarif uniforme de l'eau, il a indiqué que cela dépend de l'évaluation et de l'approbation du Conseil des ministres dont le document doit être soumis dans les prochains jours à cet organe de consultation du Président de la République.

Dans l’entre-temps, lors de l'ouverture de la réunion, le PCA Luís Mourão a affirmé que la mesure rendra justice dans le paiement de l'eau dans le pays, car à l'heure actuelle, il y a des provinces plus endommagées que d'autres, à cause du manque d’uniformisation de prix.

La rencontre avec les provinces de l'Est de l’Angola (Lunda Sul, Lunda Norte et Moxico), a visé à définir la mise en œuvre tarifaire, la présentation du niveau d’exécution du programme des eaux au cours du premier trimestre et le programme de communication pour sensibiliser les gens au sujet du nouveau cadre tarifaire uniformisé de l’eau.

L'Institut de Régulation des Services d'Eau et d'Electricité (IRSEA) contrôle 11 sociétés d'eau et d'assainissement dans les 18 prévues dans le pays.