Angop - Agência de Notícias Angola Press

Le ministre de l'Administration Publique veut plus de travail pour la prospérité du pays

10.04.2018 - mar. : 17'58 - Société

Luanda - Le ministre de l'Administration Publique, Emploi et Sécurité Sociale, Jesus Maiato a dit mardi, à Luanda, que les Angolais devraient travailler continuellement à la prospérité du pays, dans tous les secteurs, en particulier la santé, l'éducation et le marché du travail.

  • Jesus Maiato, ministre de l'Administration Publique, Emploi et Sécurité Sociale

Prenant la parole à l'ouverture de la conférence de la paix tenue à l'Ecole Nationale d'Administration (ENAD) dont le thème était « Les bénéfices de la paix et les indicateurs de développement durable de la croissance économique », Jesus Maiato a souligné que tous les Angolais étaient appelés à apporter leur contribution.

Selon lui, avec l'accord de paix signé le 4 avril 2002, le pays a donné un bon exemple d’élévation et de détermination au monde et un signe clair de ‘‘l'inversion autodestruction’’ en tant que pays, pour débuter un nouveau cycle de l'Angola pour la paix.

Il a souligné que l'exécutif avec le soutien de toutes les forces de vie de la nation avait développé et mis en œuvre un vaste programme de réconciliation nationale et d'investissements dans la réhabilitation des infrastructures, dans l'éducation, la santé, l'agriculture, l'industrie, la pêche, entre autres, dont les résultats ont de certes forme un impact positif sur l'augmentation de l'indice de développement humain du pays.

La conférence, qui a réuni des experts de différents domaines, a abordé des questions liées au capital humain, à la démocratie, à la justice, au développement communautaire, à la distribution de la richesse nationale, au marché du travail, à l’entrepreneuriat, au chômage, à la protection des enfants et des personnes âgées, entre d'autres.