Angop - Agência de Notícias Angola Press

La croissance désordonnée des villes rend difficile le travail des pompiers

05.12.2017 - mar. : 17'40 - Société

Luanda - La croissance désordonnée des villes, en particulier des banlieues, entrave le travail du Service de protection civile et pompiers dans le pays, a déploré mardi à Luanda, le secrétaire d'État à l'Intérieur pour la maintenance technique, Hermenegildo José Felix.

  • Réunion extraordinaire du Conseil consultatif élargi du Service de protection civile et pompiers

Selon le responsable, qui intervenait à la session d'ouverture de la deuxième réunion extraordinaire du Conseil consultatif élargi de la protection civile et pompiers, « le pays croît chaque jour et c’est parfaitement rationnel que nous déduisions que quand les infrastructures sont vastes et complexes, les risques sont imminents d'accidents et d'incidents qui pourraient entraîner des pertes de vies humaines et des dommages matériels, ce qui augmentera le besoin d'améliorer les conditions de sécurité en matière de prévention d’incendies, de gestion des catastrophes et de soins pré-hospitaliers.

Hermenegildo Felix a encouragé les pompiers à poursuivre les actions avec l'esprit de sacrifice, l'abnégation et le volontariat pour sauvegarder des vies humaines et le patrimoine national, travaillant toujours pour que le Service de protection civile et pompiers maintienne un niveau de réponse efficace aux différents sinistres.

À son tour, le commandant du Service de protection civile et pompiers, Bênção Cavila Abilio, a souligné que l'institution traçait des stratégies pour l'augmentation permanente des niveaux de formation professionnelle de l’effectif, ainsi que des cours de formation de brigadiers contre les incendies dans plusieurs objectifs stratégiques économiques et sociaux du pays.

Minimiser les effets des catastrophes, des calamités et des diverses vulnérabilités, en développant des études et procédures susceptibles de garantir des niveaux élevés de réponse par les victimes fait également partie des objectifs de la rencontre, a-t-il dit.

Il a défendu l'intensification des actions de sensibilisation et mobilisation sociale par des conseils utiles aux baigneurs et utilisateurs des plages, des rivières, des lacs, des étangs et des trous d'eau, afin d'inculquer la culture de sécurité balnéaire et de réduire le nombre de noyades.

Les participants à la deuxième réunion extraordinaire du Conseil consultatif élargi des pompiers, sous le slogan «Donnez vie pour sauver la vie», analysent le rapport de synthèse de la situation opérationnelle du pays de janvier à novembre de cette année.