Angop - Agência de Notícias Angola Press

Ouverture de la campagne « Naître libre pour briller »

11.09.2019 - mer. : 18'42 - Santé

Moçâmedes (Angola) - Le plan opérationnel de la Campagne baptisée en portugais "Nascer Libre para Brilhar" (Naître libre pour briller) a été lancé mercredi, depuis la ville de Moçâmedes, par le directeur provincial de la Santé publique, Franco Mufinda.

Divisé en quatre principaux axes, le plan commence par prévenir les cas de virus sidatique  chez les enfants, les mères et la population en général.

Le plan consiste également à prévenir la transmission entre la mère et l’enfant.

Le troisième axe est centré sur les segments des malades, traitement et garantie des médicaments à partir des Postes médicaux, Centres et Hôpitaux de référence.

Enfin, le dernier axe à trait à la mobilisation des moyens et des biens de première nécessité pour appuyer les patients atteints par les virus du sida.  

Menée par la Première dame de la République d’Angola, Ana Dias Lourenço, la campagne vise à freiner l’irruption de nouveaux cas de Sida jusqu’en 2021.

Selon le directeur de la Santé publique à Moçâmedes, chef-lieu de la province de Namibe (sud-ouest), à travers cette campagne, le gouvernement cherche à réduire à 14 pour cent (jusqu’en l’an 2021), le taux de prévalence estimé actuellement à 26 pour cent.

Le responsable a souligné que malgré les conseils médicaux réitérés, certaines femmes enceintes préféraient encore faire l’accouchement chez elles et non à la maternité.

La province de Namibe contrôle cinq mille 437 cas de séropositifs, dont 1.076 chez les enfants.