Angop - Agência de Notícias Angola Press

Une endocrinologue veut un centre pour les diabétiques

17.11.2019 - dim. : 13'04 - Santé

Luanda - L'endocrinologue Francisca da Silva a défendu samedi, à Luanda, la construction "urgente" d'un centre de référence de diabètes pour que les patients puissent bénéficier d'un traitement clinique ambulatoire et multidisciplinaire.

  • Endocrinologue Francisca da Silva

Se confiant à la presse, en marge de l'acte principal de la Journée mondiale du diabète, l'expert a dit que le centre fournirait un traitement spécialisé aux patients pour améliorer la qualité et prolonger la vie.

"Le centre aiderait dans les diagnostics  précoces de la maladie », a-t-il indiqué, défendant en même temps la création d'une base de données des patients.

Elle a souligné l'exonération du payement des droits de douane dans l'importation des médicaments pour les diabètes, augurant leur subvention, tout en reconnaissant que cela ne se produirait que s'il y avait des statistiques fiables et efficaces.

Actuellement les diabètes est la plus commune des maladies non transmissible avec une prévalence et une incidence élevées. Il affecte déjà environ 415 millions de personnes dans le monde et continue d'augmenter dans tous les pays.

Pour traiter presque 6%  de la population angolaise qui souffre des diabètes, dans un univers de plus de 29 millions des habitants, l'Angola compte sur 15 spécialistes, selon les données de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).