Angop - Agência de Notícias Angola Press

Ministère de la Santé et les infirmiers parviennent à un consensus

20.01.2019 - dim. : 17'17 - Santé

Luanda - Après un mois de négociations, le ministère de la Santé (Minsa) et le Syndicat des infirmiers et infirmiers angolais (SINDEA) sont parvenus à un consensus mettant fin à la menace d'une grève dans le secteur de la santé.

  • Harmonie entre le ministère de la Santé et infirmiers

Parmi les problèmes présentés par le syndicat, figure la révision de la carrière des professionnelles en soins infirmiers, l’appel d’offres public interne pour les techniciens qui ont augmenté le niveau de qualification, ainsi que l’augmentation des salaires.

Selon le directeur national des Ressources humaines du ministère de la Santé, Óscar Isalino, les deux parties sont parvenues à un consensus parce que l’employeur a prouvé à la classe des infirmiers qu’il n’y aurait aucune réduction de salaire en janvier, en raison de l’entrée en vigueur du nouveau système de rémunération.


Satisfait de l'accord signé avec SINDEA, Óscar Isalino a déclaré à l’Angop que l'Exécutif, par l'intermédiaire du Ministère de la Santé, n’épargnerait d’efforts pour améliorer les conditions de travail et de rémunération de la classe.


Le nouveau régime de carrière en soins infirmiers, qui entre en vigueur en janvier, détermine les rôles des professionnels de la santé au niveau du pays, ainsi que les fonctions et obligations des techniciens infirmiers.


Depuis la présentation du cahier de revendication, issu de l’assemblée des infirmiers tenue le 5 octobre 2018, les deux parties ont tenu plusieurs réunions pour parvenir à un consensus.


SINDEA controle au total 23.875 infirmiers.