Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'envoyée du gouvernement britannique salue la lutte contre les effets du changement climatique

10.11.2017 - ven. : 17'43 - Reconstruction Nationale

Luanda - L'envoyée du gouvernement du Royaume Uni pour le commerce en Angola, la baronne Lindsay Northover, a souligné vendredi, à Luanda, les plans et programmes d'adaptation et d'atténuation des effets du changement climatique.

  • Baronne Lindsay Northover, envoyée du gouvernement du Royaume Uni pour le commerce en visite en Angola

Lindsay Northover, qui a été reçue par la ministre angolaise de l'Environnement, Paula Coelho, dans le cadre de sa visite de travail en Angola, a été informée sur les stratégies en cours pour faire face aux effets du changement climatique, ainsi sur la préservation des aires de conservation du pays, sur un total de 12,7% du territoire national.

A cet égard, l’envoyée de la Première ministre britannique a félicité le gouvernement angolais pour son engagement continu dans la lutte contre les effets du changement climatique, qui est actuellement plus notable dans la région sud du pays, en particulier à Cunene.

À ce propos, Lindsay Northover a mis à la disposition de l'Angola l'aide du gouvernement britannique, puisque son pays travaille depuis longtemps sur des questions liées aux changements climatiques.

"Le Royaume-Uni travaille depuis un certain temps sur ces problèmes de changement climatique et il serait prêt à collaborer avec le gouvernement angolais", a déclaré Linday Northover.

En ce qui concerne le secteur des énergies renouvelables, une autre question abordée lors de l’entretien avec la ministre de l'Environnement, Lindsay Northover a salué les efforts déployés par l'Angola pour mettre en œuvre des projets, à savoir la construction de barrages hydroélectriques, des mini-stations et l'installation de panneaux solaires, éléments qui jouent un rôle important dans l'amélioration de l'environnement.

A son tour, la ministre de l'Environnement, Paula Coelho, a profité de l'occasion pour discuter de la nécessité de renforcer la formation de superviseurs pour les zones de conservation nationale, dans le cadre de la lutte contre le braconnage et d'autres problèmes affectant de telles localités.

Dans le cadre de son séjour en Angola, Lindsay Northover a tenu des réunions séparées avec certains membres de l'exécutif angolais, parmi lesquels les ministres des Finances et des Relations extérieures.