Angop - Agência de Notícias Angola Press

Le Parlement approuve la révision du Traité de la CEEAC

28.07.2020 - mar. : 20'08 - Politique

Luanda - Les députés à l'Assemblée nationale ont voté à l'unanimité, ce mardi, le projet de résolution qui approuve, pour ratification, la révision du traité instituant la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC).

  • Les députés approuvent des résolutions

La CEEAC est un marché de 170 millions de consommateurs et la révision de son traité est nécessaire, afin de revitaliser et moderniser la communauté, en l'adaptant aux défis du moment et au contexte actuel.

C'est à cet égard que le 18 décembre 2019, les États membres représentés à la 9e  session extraordinaire de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de cette  communauté, tenue à Libreville (Gabon), ont adopté le traité révisé.

Lors de la présentation du projet aux députés, au cours de la 11e session plénière ordinaire, le ministre des Relations extérieures, Tête António, a déclaré que la révision du traité de la CEEAC visait à déterminer la procédure de nomination du président et du vice-président de la commission et des autres commissaires.

La commission est composée de sept commissaires, dont le président et son adjoint, nommés par la Conférence des chefs d'État et de gouvernement pour un mandat de cinq ans non renouvelables.

Selon le chef de la diplomatie angolaise, la communauté a garanti le respect des droits de l'homme, tout comme l'Angola jouera un rôle fondamental dans le domaine de la défense et de la sécurité.

Parmi les changements apportés et les engagements pris par les Etats membres, a-t-il expliqué, se distingue la création d'un fonds de compensation pour garantir une plus grande autonomie financière à l'institution et la réalisation de diverses actions au bénéfice de la population.

CNE

Lors de la même session, les députés ont approuvé à l'unanimité la proposition du MPLA de remplacer les membres de la Commission électorale nationale (CNE, sigle en portugais) désignés par cette formation de parti.

Gilberto Neto, Eduardo Magalhães et Rodrigues Cusele ont été nommés pour remplacer Agostinho Lima, Amélia Varela et Moisés dos Santos.

De même, la proposition de l'UNITA de remplacer les membres des commissions électorales provinciales de Bengo, Benguela, Cuanza Sul, Cuanza Norte, Cunene et Huila, ainsi que 241 membres des commissions électorales municipales, a été approuvée à l'unanimité.