Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Angola dit non à la corruption

22.02.2020 - sam. : 14'49 - Politique

Luanda - Plusieurs marches pour répudier les pratiques de corruption et d'impunité, convoquées par le MPLA, ont eu lieu ce samedi au niveau de 14 des 18 provinces du pays.

  • La marche contre l'impunité
  • L'acte politique de Luanda
  • La marche de Luanda
  • Le premier secrétaire du MPLA à Luanda, Sérgio Luther Rescova
  • Le secrétaire général du MPLA, Paulo Pombolo

Les manifestations ont eu lieu à un moment, où le Gouvernement dirigé par le MPLA, a intensifié la lutte contre les groupes monopolistiques et contre les mauvais gestionnaires des affaires publiques, dans le cadre de l'exécution de son programme électoral.
 

Les marches se sont réalisées dans les provinces de Luanda, Namibe, Zaire, Bié, Benguela, Lunda Sul, Huíla, Moxico, Cuanza Norte, Bengo, Cuando Cubango, Lunda Norte, Malanje, Cunene, Cuanza Sul et Uíge mais n’a pas eu lieu à Cabinda.

Dans la capitale du pays, au moins trois mille citoyens ont assisté à cette activité, en adressant des messages d'encouragement au Gouvernement pour qu'il continue la lutte contre les mauvaises pratiques.
 

À la fin de l’acte, le premier secrétaire provincial du MPLA, Sérgio Luther Rescova, a déclaré que la lutte contre la corruption est un engagement que chacun doit prendre.

Le politique a ainsi réitéré son soutien aux mesures mises en œuvre par le Président de la République, João Lourenço, depuis son arrivée au pouvoir le 26 septembre 2017.

La lutte contre la corruption, l'impunité, le détournement de fonds et le blanchiment d'argent figurent parmi les principales actions du Gouvernement dirigé par le MPLA.