Angop - Agência de Notícias Angola Press

Le MPLA dément vouloir ajourner les élections municipales

10.01.2020 - ven. : 21'11 - Politique

Luanda - Le leader du groupe parlementaire du MPLA a réfuté vendredi les allégations selon lesquelles le parti au pouvoir en Angola faisait des « manœuvres » dans l’intention d’ajourner les élections municipales prévues vers fin 2020.

  • Président du groupe parlementaire du MPLA, Américo Cuononoca
  • Alexandre Sebastião, de CASA-CE
  • Leader du PRS, Benedito Daniel
  • Président du groupe parlementaire de l'UNITA, Liberty Chiaka

Selon Américo Cuononoca, le Mouvement populaire de libération de l’Angola n’a pas peur des élections locales. « Bien au contraire, car c’est ce parti qui est le plus intéressé à concrétiser cet impératif constitutionnel, et à accomplir une promesse faite lors de la campagne électorale (en 2017) par le chef du gouvernement, João Lourenço ».

Interpellé par la presse, au terme d’une conférence des leaders des groupes parlementaires, qui a fixé au 23 janvier 2020 la tenue de la prochaine réunion plénière de l’Assemblée Nationale, Américo Cuononoco a souligné que le MPLA était « prêt » à disputer les élections locales.

 Il a rappelé que lors des élections générales ténues en  2017, le MPLA avait remporté dans la majorité de municipalités qui forment le pays.

Pour sa part, Benedito Daniel, président du PRS (Parti de rénovation social), a déclaré que les élections municipales n’ont jamais été annulées.

De son côté, Alexandre Sebastião, député de la coalition CASA-CE a affirmé que les élections locales, faisant partie du processus démocratique, ne devraient pas être prises pour un obstacle.