Angop - Agência de Notícias Angola Press

Appel à la transparence dans la gestion du PIIM

09.10.2019 - mer. : 10'07 - Politique

Cazombo - Le ministre de l'Administration du Territoire et de la Réforme de l'État, Adão de Almeida, a recommandé mardi, dans la localité de Cazombo, municipalité d'Alto Zambeze (Moxico), plus de transparence dans la gestion du Plan intégré d'intervention dans les municipalités (PIIM).

  • Ministre de l'Administration du Territoire, Adão de Almeida

S'exprimant lors de la cérémonie de présentation publique du PIIM à Alto Zambeze, le ministre a souligné que le succès du programme dépendait des administrateurs, qui doivent assumer leur rôle et leurs responsabilités en tant que gestionnaires.


Adão de Almeida espère que les administrations municipales offrent aux entreprises locales des opportunités de créer et de créer des emplois pour les jeunes.


Selon lui, le PIIM est une occasion de donner plus de vie aux municipalités, de redonner confiance aux citoyens, alors que le pays connaît actuellement des grandes réformes.


Cependant, il a déclaré que ce plan était une occasion de corriger certaines asymétries territoriales et de mobiliser le pays pour une ère de stabilité, d'espoir et de confiance en un avenir meilleur, en particulier pour une période de réalisations et de résultats reflétés dans la vie des citoyens.


Il a annoncé que les conditions étaient réunies pour lancer mercredi des appels d'offres pour la concrétisation du PIIM d'Alto Zambeze.


Dans son discours, le ministre a déclaré que l'approbation du PIIM réaffirmait l'importance de la municipalité et la participation des citoyens à la gouvernance.


Il a estimé que la mise en œuvre du PIIM à Alto Zambeze améliorerait l’enseignement public, par le biais de la construction des écoles au siège de la municipalité et de la commune de Lumbala Caquengue. Ces infrastructures devraient absorber 1 000 élèves de différents niveaux d’enseignement.


Le PIIM Alto Zambeze prévoit également la construction de nouveaux centres de santé dans les communes de Caianda, Lumbala Caquengue, Calunda et Cazombo.


À Alto Zambeze, le plan prévoit également l'amélioration de l'éclairage public au siège de la municipalité et la construction de 20 ponts.