Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'organisation judiciaire angolaise est sur la bonne voie

11.09.2019 - mer. : 18'14 - Politique

Luanda - L'année judiciaire 2019 se déroule d'une manière très positive en matière de la mise en place d'une nouvelle carte judiciaire, remplaçant l'ancienne, qui régissait jusqu'ici le fonctionnement des Tribunaux.

  • Juriste Raul Araújo, juge conseiller de la Cour Constitutionnelle

C’est ce qu’a déclaré mercredi à Luanda le membre de la Commission de Reforme de la Justice et de Droit, le juge conseiller de la Cour constitutionnelle, Raúl Araujo, en faisant un bilan provisoire des tâches accomplies, jusqu’à présent, dans le domaine de modernisation du système de la carte judiciaire angolaise.

Toutefois, le juge a noté comme faille enregistrée dans les reformes judicaires et de l’Etat, le manque d’organes de coordination, avec la participation de différents pouvoirs, pour la promotion d’innovations dans divers secteur, notamment dans l’Administration publique, le fisc, la douane et le législatif.

Quant aux reformes déjà opérées, Raúl Araujo a mis en relief le transfère de quelques compétences du Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme vers le pouvoir judiciaire, qui a acquis une autonomie administrative, financière et patrimoniale.

En ce qui concerne les tribunaux, le juge conseiller a fait savoir que depuis mars 2019, treize Tribunaux d’instance  ont été inaugurés.

Selon lui, au total 32 Tribunaux d’instance pourraient être inaugures, à travers le pays, jusqu’a la fin de l’année en cours.