Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Angola se candidate à la francophonie

16.05.2019 - jeu. : 08'02 - Politique

Paris - Le gouvernement angolais a officialisé mercredi, à Paris, en France, sa candidature au membre observateur de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Le document a été remis par la ministre des Relations Extérieures, Manuel Augusto, à la directrice générale de l'OIF, Louise Mushikiwabo.

 A l’occasion, le chef de la diplomatie angolaise a déclaré que cet acte marque la concrétisation d'un souhait exprimé publiquement par le Président de la République, João Lourenço.

Cette intention, a-t-il poursuivi, repose sur le fait que l'Angola entretient des relations privilégiées avec les pays francophones, en plus de renforcer l'intégration avec ses voisins, et en particulier avec la communauté francophone en général.

Cette mesure, a-t-il dit, a également pour objectif stratégique l'inclusion de l'Angola dans le concert des nations.

Le ministre angolais séjourne depuis mercredi, en France, à l'invitation de son homologue français, Jean-Yves Le Drian, avec qui il analysera les relations bilatérales entre les deux Etats, ainsi que des questions d'actualité internationale.

Les relations diplomatiques entre les deux pays ont été établies en février 1976, après la reconnaissance de l'indépendance de l'Angola par la France, proclamée le 11 novembre 1975, mais les bases du renforcement de la coopération bilatérale n'ont été créées qu'en 1982 avec la signature de l'Accord général de coopération.