Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Exécutif institutionnalise des Guichets d'assistance publique

15.04.2019 - lun. : 16'56 - Politique

Luanda - L'Exécutif angolais commencera, à compter du mois d'août de cette année, la mise en place de 596 (cinq cent quatre vingt seize) Guichets uniques d'assistance publique (BUAP, sigle en portugais) dans tous les pays dans le but de fournir un meilleur service dans le cadre du registre électoral officieux.

  • Adão de Almeida (à g.), ministre du MAT, et le président de la CNE, Silva Neto
  • Directeur national du MAT pour l'enregistrement officieux, Fernando Manuel

Il s’agit d’un nouveau modèle de prestation de services publics qui sera mis en œuvre progressivement dans les municipalités, les communes et les districts urbains du pays.

Cette mesure consiste en un plan stratégique présenté ce lundi à Luanda par le ministre de l'Administration du Territoire et de la Réforme de l'État (MAT), Adão de Almeida, à la Commission nationale électorale (CNE).

À cet égard, Fernando Manuel, directeur national de l'enregistrement électoral officieux du MAT, a indiqué que le guichet unique d’assistance au public délivrerait la carte d'identité au moyen de la carte d'électeur et, dans des cas exceptionnels, favoriserait l'enregistrement en face à face des citoyens sans pièce d'identité.

Selon le responsable, le BUAP fournira également un service lié à l’enregistrement non officieux des électeurs et recueillera les informations nécessaires à la vérification de la délivrance des actes de naissance et des certificats de décès.

"La logique est conçue pour faire fonctionner les guichets à service unique entre août et septembre de cette année", a déclaré le responsable du MAT à l'issue de la réunion entre le ministre Adão de Almeida et le président de la CNE, Silva Neto.

Selon la même source, l'objectif est d'intégrer les services de l'administration publique au même guichet, dans un acte de complémentarité entre les services qui seront fournis par le MAT, en général, à partir des organes de l'administration de l'État et du ministère de la Justice.

Il a informé que, à mesure que les services progresseront, le système BUAP sera progressivement mis en place dans toutes les municipalités, communes et districts urbains du pays.

Le Plan stratégique pour la mise en place du Guichet unique d’assistance au public (BUAP) a été approuvé le 13 mars de cette année par le Conseil des ministres.

L’attestation de résidence sera remplacé par la carte du citoyen

Le porte-parole de la CNE, Lucas Kilundo, a fait savoir que, dans le cadre de cette plateforme, il est prévu d'institutionnaliser la carte du citoyen en remplacement de l’attestation de résidence.

La carte du citoyen est une fonctionnalité qui intègre la plate-forme du Guichet unique d'assistance au public, qui consistera en l'attribution de ce document aux citoyens résidant dans un certain district pour remplacer l’attestation de résidence, a-t-il précisé.

Il a expliqué que le BUAP est un nouveau service mis en œuvre par l'Exécutif dans le cadre de la réforme de l'État, ce qui a des répercussions sur le processus électoral, notamment donnant au détenteur de la carte d'électeur la possibilité d'obtenir la carte d’identité (BI) dans le cadre du registre électoral officieux.