Angop - Agência de Notícias Angola Press

João Lourenço aborde la situation en RDC avec la représentante locale de l'ONU

15.05.2018 - mar. : 18'38 - Politique

Luanda - La situation politique en République démocratique du Congo, notamment les préparatifs des prochaines élections générales prévues le 23 décembre 2018, a été abordée lundi, à Luanda, par le Chef de l'Etat angolais, João Lourenço et la représentante des Nations Unies en RDC, Leila Zerrogui.

              La diplomate onusienne de nationalité algérienne a ainsi débuté une tournée en Afrique australe, destinée à obtenir des informations sur le processus électoral en RDC auprès des chefs d'Etat des pays membres de la Communauté de Développement de l'Afrique Australe et de la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CIRGL).

               Interpellée par la presse, au sortir de l'audience, à Luanda, Leila Zerrogui a dit avoir informé le chef de l'Etat angolais sur les préoccupations de l'ONU basées sur les résolutions onusiennes en matière de suivi de la situation en RDC.

             Zarrogui, jadis adjointe au chef de la mission des Nations Unies pour la paix en RDC, a mis en relief l'engagement des Casques bleus onusiens dépêchés dans ce pays de l'Afrique centrale.

            Elle a émis l'espoir de voir les élections générales en RDC se tenir réellement à la date prévue (23 décembre prochain), à en croire les efforts fournis jusqu'ici par les autorités de Kinshasa, l'opposition et les partenaires des Nations Unies.

           Pour sa part, le ministre angolais des Relations Extérieures, Manuel Augusto, qui a assisté à l'audience, a qualifié de "fructueuse" la rencontre entre le Président João Lourenço et la Représentante des Nations Unies en RDC.

          L'audience a permis d'échanger des informations et des idées sur ce qu'il faudrait faire jusqu'à la tenue d'élections en RDC, a-t-il ajouté.