Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'accident mortel en état d'ivresse peut être un homicide

06.12.2018 - jeu. : 18'56 - Politique

Luanda - Le Conseil des ministres a approuvé mercredi à Luanda un projet de loi sur la Criminalisation des accidents de la route en état d'ivresse, suggérant la criminalisation d'incidents mortels en tant qu'homicides.

  • Ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Francisco Manuel Monteiro Queiroz

Si le projet de loi est approuvé par le Parlement, la conduite en état d'ébriété ou sous l'influence d'autres drogues peut être punie d'une peine pouvant aller jusqu'à un an de prison et d'une amende pouvant aller jusqu'à 360 jours si des blessures sont causées à des tiers.

En cas de récidive, la sanction pourrait être aggravée par un tiers supplémentaire, a déclaré le ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Francisco Queiróz, à l'issue de la 11ème réunion ordinaire du Conseil des ministres.

Selon le dirigeant, le projet de loi vise à discipliner et à punir la conduite sous l'influence de l'alcool, de stupéfiants ou de substances psychotropes.

On peut vérifier l'état du conducteur à l'aide d'un alcootest ou d'un test sanguin.

Ceux qui refusent de se soumettre à l'alcootest ou à l'analyse seront condamnés comme s'ils enfreignaient la loi, a prévenu le ministre Francisco Queiróz.