Angop - Agência de Notícias Angola Press

Le PR reçoit un message du premier ministre du Lesotho

11.01.2018 - jeu. : 17'24 - Politique

Luanda - Un message du premier ministre du Lesotho a été remis jeudi à Luanda par le chef de la diplomatie de ce pays, Lesego Makgothi, au Président de la République, João Lourenço.

  • PR, João Lourenço (à dr.) reçoit un message du premier ministre du Lesotho
  • Ministre des Affaires Etrangères du Lesotho, Lesego Makgothi
  • PR, João Lourenço (à dr.), reçoit le président de la banque VTB, Andrey Kostiv (à g.)
  • Président João Lourenço (à dr.) avec le ministre des Affaires Etrangères du Lesotho, Lesego Makgothi (à g.)

Le message, dont le contenu n'a pas été divulgué, a été remis au cours d'une audience durant laquelle l'homme d'Etat angolais a reçu des informations sur le processus de stabilisation politique en cours au Lesotho, qui prévoit des réformes constitutionnelles.

Selon le ministre des Affaires étrangères du Lesotho, Lesego Makgothi, qui parlait à la presse à la fin de l’entretien, les informations transmises au Président João Lourenço concernaient la situation dans ce pays, principalement en ce qui concerne les élections du 3 juin.

João Lourenço, à travers l'Angola, préside l'organe de coopération politique, militaire et sécuritaire de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), organisation sous-régionale dont les deux pays sont membres.

La situation politique et militaire au Lesotho s'est aggravée le 5 septembre de l'année dernière lorsque le chef d'état-major de l'armée, le général Khoantle Motsomotso, a été tué lors d'une fusillade dans une caserne.

Dans le même incident, deux autres officiers, le général Bulane Sechele et le colonel Tefo Hashatsi, ont également été tués.

Le 2 décembre de l'année dernière (2017), la SADC a déployé un contingent militaire dans le cadre de sa mission d'urgence au Lesotho à la demande des autorités locales.

L’effectif est composé de 217 soldats, dont 162 d'Angola.

Ce même jeudi, le Chef de l'Etat angolais a reçu le président de la banque russe VTB, Andrey Kostiv.

L'Angola a vu inauguré en mars 2001, la VTB-Afrique, une extension de la banque russe. A cette époque, le capital social de la branche africaine de la VTB était évalué à dix millions de dollars américains, dont 66% étaient russes et 34% angolais.

La banque VTB-Afrique a été formellement autorisée par le Gouvernement angolais le 25 octobre 2006.