Angop - Agência de Notícias Angola Press

Elections /2017: L'absence des invités à l'observation électorale préoccupe la CNE

12.08.2017 - sam. : 11'06 - Politique

Luanda - La Commission Nationale Electorale (CNE) a manifesté, vendredi, à Luanda, sa préoccupation quant au silence des invités des formations politiques à la course aux élections générales du 23 août pour l'observation du processus électoral

  • Júlia Ferreira - Porte-parole de la CNE

Dans une déclaration faite à l’issue de la rencontre avec la mission des observateurs de la Communauté de Développement d’Afrique Australe (SADC), le porte-parole de la CNE, Júlia Ferreira, a dit que le silence des invités des partis politiques et coalition des formations politiques pour contrôler le processus préoccupait la CNE, tenant de la nécessité de leur accréditation.

Selon elle,  la date limite pour l’accréditation des observateurs n’est pas encore définie, mais  la CNE compte réaliser un séminaire avec eux le 19 août pour que jusqu’à cette date qu’il ait un grand nombre d’observateurs accrédités, surtout internationaux.    

Sans fournir de détails, elle a dit que certains partis politiques parlaient du manque de ressources financières suffisantes pour supporter leurs invités, et d’ailleurs une de six formations politiques (qu’il n’a pas nommé ) a sollicité l’appui à la CNE.

Sur cette question, Júlia Ferreira a éclairci que la CNE, comme organe de l’Etat, fonctionne avec les fonds publics, et ne peut supporter financièrement les observateurs nationaux ni internationaux.

Elle a informé que certains invités du Président de République, des organisations régionales, des représentants des missions diplomatiques avaient déjà été accrédités, et l’accréditation des experts de l’Union Européenne est en cours.

La CNE a défini un plafond de 18 observateurs pour chaque parti participant aux scrutins.