Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Angola pour l'implication de la communauté internationale dans l'assistance aux réfugiés de la RDC

19.05.2017 - ven. : 17'01 - Politique

Luanda - Le Gouvernement angolais a réaffirmé vendredi, la nécessité d'une plus grande implication de la communauté internationale dans l'assistance à environ 30.000 réfugiés fuyant le conflit dans la région du Kasaï, République démocratique du Congo (RDC).

  • Ministre des Relations Extérieures, Georges Ribelo Chikoti.

La position a été exprimée par le ministre des Relations Extérieures, Georges Rebelo Chikoti à la fin d'une audience que le vice-président de la République, Manuel Vicente, a accordée au vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC, Leonard She Okitundu.

Selon le ministre Georges Chikoti, il faut une surveillance accrue de la communauté internationale et un engagement fort des autorités locales pour le rétablissement de la paix et la stabilité dans la région congolaise démocratique de Kasai.

A la presse angolaise et de la RDC, le ministre a déclaré que l'Etat angolais avait déjà mis à la disposition environ trois millions de dollars dans des tentes, vivres et d'autres produits pour assurer une meilleure assistance aux réfugiés.

Il a informé que l'Angola avait mobilisé des moyens de transport, d’alimentation, des tentes, des médicaments et d'autres biens.

Le gouvernant angolais a indiqué que le pays était à la recherche des meilleures conditions d’assistance alimentaire et médicamenteuse aux réfugiés, étant également nécessaire l'implication des partenaires internationaux, en particulier les agences des Nations Unies.

Il a fait savoir qu'au cours de cette semaine, l’Angola a commencé à transférer les réfugiés jusqu'à 50 kilomètres à l'intérieur du territoire national, conformément aux normes internationales, car ils ne peuvent  pas rester dans la zone frontalière.

Le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères de la RDC se déplace ce vendredi à la province angolaise de Lunda Norte, qui accueille le plus grand nombre de réfugiés de la RDC pour en apprendre davantage sur l'impact de la catastrophe humanitaire.