Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Angola réitère l'appel à la fin de l'embargo des Etats-Unis contre Cuba

02.11.2017 - jeu. : 15'49 - Politique

New York - L'Angola s'est dit mercredi à New-York déçu de la continuité de l'embargo économique, commercial et financier des Etats-Unis contre Cuba, malgré la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays en 2014.

  • Siège de l'ONU

         Durant le plaidoyer du vote de l'Angola en faveur de la résolution adoptée par l'Assemblée Générale des Nations Unies qui impose la fin de l'embargo, le Ministre Conseiller  João Gimolieca a regretté les mesures annoncées par le Président Donald Trump qui visent le renforcement du blocus contre Cuba.

         À l'occasion, l'Angola a réitéré son appel pour la fin immédiat de l'embargo imposé, unilatéralement, par les Etats-Unis il y a 55 ans contre Cuba et  a exhorté les deux pays à continuer de construire une relation salutaire sur base  du dialogue, de la coopération et du respect mutuel au profit des deux pays.

         Parmi les 193 Etats membres de l'ONU, 191 ont voté en  faveur de la résolution sur la fin de l'embargo et seules les Etats-Unis et Israël s'étaient opposées traduisant un changement dans la politique appliquée l'année dernière.

          L'intention du Président Donald Trump de renforcer le blocus et ‘‘anéantir’’ les efforts de l'Administration de Barack Obama pour normaliser les relations avec Cuba, provoquant une préoccupation, à travers le monde y compris des entités américaines.


La position a été reflétée dans les interventions de plusieurs pays membres qui ont appelé à la désescalade de l'actuelle tension dans les relations entre les Etats-Unis d’Amérique et Cuba, reprises avant l'arrivée du Président  Trump à la Maison Blanche.