Angop - Agência de Notícias Angola Press

Appel à la création d'espaces de débats sur la culture nationale

10.01.2019 - jeu. : 20'04 - Culture

Luanda - La ministre de la Culture, Carolina Cerqueira, a plaidé mercredi pour la création d?un forum de débats sur la culture nationale et définition de nouveaux domaines d'action, capables de soutenir les projets et les objectifs assignés dans le Plan national de développement (PND) 2018/2022 et définissant les politiques de gouvernance dans le secteur culturel.

  • Ministra da Cultura, Carolina Cerqueira (centr.) com artistas angolanas (arquivo)

La dirigeante, qui a pris la parole lors de l'ouverture du colloque Agostinho Neto et la culture, a prédit que les politiques culturelles auront un impact dans les domaines de l'économie créative et de l'éducation culturelle, contribuant à la diversité des expressions culturelles et à une plus grande implication de la société civile en tant qu'acteurs de la mise en œuvre politiques et services culturels.


Ainsi, pour Carolina Cerqueira, la promotion de la culture en tant que source de développement durable sera encouragée, tout en cherchant l’appui du secteur privé pour le développement de réseaux d’interventions et de réalisations.


Dans le domaine du développement durable, Carolina Cerqueira a souligné qu'il est indiscutable que la culture joue un rôle important d'intervention, car les investissements dans ce domaine dans le monde et en particulier dans les pays les moins avancés sont les moins importants dans la dernière décennie.


La ministre a dit qu'il était urgent de dynamiser la production culturelle et des arts afin que l'industrie créative puisse contribuer au développement durable, éliminer la pauvreté et réduire la vulnérabilité sociale, en fournissant une source inépuisable de créativité et d'innovation capable de créer des emplois pour les individus et les groupes sociaux, en leur garantissant une plate-forme d'expression pour la défense des droits et libertés fondamentaux.

En ce qui concerne les défis, la ministre a souligné, entre outre, la nécessité de la mobilité des artistes et de leurs œuvres, car il s’agit d’une prémisse cruciale pour l’hétérogénéité des idées, des valeurs de partage, capables de promouvoir une culture dynamique, résiliente, avec l’accès et développement des nouvelles technologies dans la mise en œuvre des politiques culturelles.