Angop - Agência de Notícias Angola Press

L’enseignement à distance prévue pour 2021

08.10.2020 - jeu. : 19'58 - Education

Luanda - La ministre de l'Éducation, Luísa Grilo, a déclaré jeudi, à Luanda, que l'enseignement à distance était prévu pour la prochaine année scolaire, à titre expérimental, dans certaines écoles de la capitale du pays possédant des conditions technologiques.

  • Ministre de l'Education, Luísa Grilo
  • Director geral do ITEL, André Pedro
  • Ministre des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale, Manuel Homem

Ces déclarations ont été faites après que le ministre ait assisté au lancement de la plate-forme numérique d'enseignement à distance «AVITEL». Selon elle, la plateforme sera très utile, puisqu'elle va révolutionner l'éducation en Angola, en tenant compte de l'ère numérique.

Compte tenu de la situation de l'Internet au niveau du pays, la ministre a déclaré que le programme serait mis en œuvre, dans une première phase, dans les écoles qui offrent déjà des installations d'accès à Internet, mais a réaffirmé que l'exécutif s'était déjà engagé à installer l’Internet aux  écoles secondaires, gratuitement.

En ce qui concerne les moyens informatiques qui facilitent l'accès à l'enseignement à distance, Luísa Grilo a fait savoir que le gouvernement allait travailler avec les industries technologiques pour que les ordinateurs portables et les Smartphones soient achetés à des prix abordables,  afin de faciliter l'obtention de ces moyens.

 «Pour les écoles, des ordinateurs sont déjà en cours de distribution et des salles informatiques sont en cours de création. Quiconque ne peut pas y accéder à domicile peut le faire à l'école ou dans des centres communautaires qui peuvent être créés», a-t-elle déclaré.

Le ministre des Télécommunications, des Technologies de l'Information et de la Communication Sociale, Manuel Homem, a rappelé que l'Institut des Télécommunications jouait un rôle moteur pour mettre sur le marché des professionnels formés dans les domaines des télécommunications et des technologies de l'information.

Compte tenu de la contingence du moment causée par la pandémie de Covid-19, le ministre a déclaré qu'il était possible d'accélérer la modernisation de l'établissement scolaire, afin de maintenir la relation avec les étudiants et d'atteindre l'objectif d'apporter des connaissances.

 «Aujourd'hui, nous assistons à une innovation technologique qui permet aux étudiants de l'Institut des télécommunications (ITEL) d'avoir des cours à distance», a-t-il souligné.

Quant à Internet, Manuel Homem a fait savoir qu'un programme de large bande était en cours d’exécution pour améliorer l'accessibilité de l'Internet sur le territoire national.

"Naturellement, aujourd'hui l'Angola est connecté via des câbles sous-marins, l'un géré par Angola Telecom et l'autre par Angola Cables, ayant assuré la capacité d'interconnexion nationale", a-t-il précisé.