Angop - Agência de Notícias Angola Press

Des navires à passagers relient Soyo à Cabinda, selon le PR

16.10.2020 - ven. : 12'59 - Économie

Luanda - Les navires à passagers "Ferryboat Roll On" et "Roll Off" relieront les villes de Soyo, à Zaire, et de Cabinda, dans la province du même nom, a annoncé jeudi le Président de la République, João Lourenço.

  • Le PR João Lourenço parle de l'état de la Nation

S'exprimant sur l'état de la nation, à l'Assemblée nationale, le Chef de l'Etat angolais a déclaré que la stratégie vise à assurer «un accès différencié à Cabinda», une province qui présente une discontinuité géographique avec d'autres régions du pays.

Dans son discours, il a souligné que l'action vise à améliorer les conditions de vie des populations et l'économie de cette partie du territoire national.

«Le Ferry Boat Roll On and Roll Off sera bientôt mis en service, qui reliera les villes de Soyo et Cabinda», a indiqué le Président de la République, ajoutant que la liaison permettra un accès quotidien à cette province avec 240 passagers et mille 200 tonnes de produits divers.

Toujours dans le domaine maritime et portuaire, le Titulaire du pouvoir exécutif a annoncé le démarrage du projet de développement intégré de la Baie de Moçãmedes, province de Namibe.

Il s’agit une initiative qui prévoit la modernisation du terminal de conteneurs, du terminal Minier de Saco Mar, pour donner une nouvelle image à la Baie de Moçâmedes, permettant la résurgence du tourisme local et la création de nouveaux emplois.

Selon le Président João Lourenço, l'offre de services de transports publics dans le pays s'est améliorée, grâce au programme de renforcement du transport routier, qui a déjà abouti à la livraison de 165 bus dans les différentes provinces.

Dans le domaine de la circulation ferroviaire, le Chef de l'Etat prévoit une augmentation du transport de passagers, avec l’entrée en fonctionnement dans les chemins de fer de Benguela, Luanda et Moçãmedes de 14 unités multiples diesel (DMU).

Il a fait savoir que plusieurs initiatives sont en cours pour que les infrastructures et les équipements du secteur des transports répondent pleinement à la production et à l'écoulement des produits sur le marché de la consommation.

Le PR a ajouté qu'à cet égard, le nouveau cadre juridique et de gestion des plates-formes logistiques jouera un rôle de premier plan, "en vue d'accroître la capacité de disposer de produits agricoles et autres, tant pour le marché intérieur que pour les exportations".