Angop - Agência de Notícias Angola Press

La BNA consolide sa politique de change pour lutter contre les "manigances"

29.07.2020 - mer. : 12'28 - Économie

Luanda - La Banque nationale d'Angola (BNA) consolide le processus de politique de taux de change en Angola, s'efforçant d'améliorer l'organisation, l'efficacité et la lutte contre les «manigances» dans les procédures opérationnelles, a déclaré mardi son gouverneur, José de Lima Massano.

  • Le gouverneur de la BNA, José de Lima

Interviewé dans l'émission «Grande Entrevista» de la Télévision Publique d'Angola (TPA), Lima Massano a souligné que le changement des taux de change fixes par des taux de change flottants était, jusqu'à présent, la meilleure mesure adoptée, avec une balance des paiements positive et comptes courants pour les biens et services.

Suite aux choix effectués, dans le cadre des politiques monétaire et de change en cours, le pays a cessé d'enregistrer des situations d'arriérés qui en janvier 2018 atteignaient 5 milliards de dollars.

Le taux de change flottant, selon Lima Massano, a également apporté d'autres opportunités pour le pays, notamment dans le pari sur la production domestique qui n'a cessé d'augmenter, reflétant la réduction de 23 pour cent du niveau des importations alimentaires, uniquement au cours de ce premier semestre.


Il a dit que les instructions données aux banques commerciales, pour l'exécution des opérations de change jusqu'à cinq jours ouvrables, sont incluses dans les actions qui donnent des résultats sur le marché des changes.