Angop - Agência de Notícias Angola Press

Le Gouvernement mise sur la modernisation du Port de Luanda

16.06.2020 - mar. : 16'23 - Économie

Luanda - Moderniser davantage le port de Luanda, en vue de le rendre plus compétitif aussi bien au niveau national, régional qu?international, tel est le projet du Gouvernement angolais, a fait savoir lundi le ministre des Transports, Ricardo D'Abreu.

  • Le port de Luanda

Dans un message au personnel du Port de Luanda, à l’occasion du 75ème anniversaire de la fondation de cette entreprise, le ministre souligne que le gouvernement cherchait à accroitre la capacité institutionnelle et de coordination multidisciplinaire, conformément aux principes et paradigmes internationaux.

Ce projet vise à mettre davantage en valeur le potentiel  maritime national, précise le message.

« Comptant sur tous les collaborateurs, nous, Gouvernement, nous projetons un port de Luanda dont le paradigmes de gestion soient ajustés au Programme international, à base des conventions dont l’Angola fait partie, et prêter une attention spéciale à l’intégration des Objectifs de Développement Durable, particulièrement les 9, 11 et 16 », indique le message.

Selon le ministre, les objectifs de développement durable relèvent l’importance de l’innovation et des infrastructures adéquates, vecteurs fondamentaux pour la promotion et dynamisation de la croissance économique, par la voie de facilitation, efficience et efficacité des conditions opérationnelles et fonctionnelles pour tous les intervenants de la chaîne de valeur du commerce externe et de la  logistique.

Le gouvernement indique que, dans le cadre du chapitre 11 des objectifs de développement durable définis par les Nations Unies, les transports et les structures portuaires ont un rôle important à jouer, pour rendre les villes et les habitats humains inclusifs, résistants et durables, par la voie de fonctionnement de transport sécurisé, accessible et durable pour tous, par l’expansion des services de transport publics.

Le ministre appelle le Conseil d’administration à conduire, avec honnêteté, les destins de l’entreprise et à formaliser tous les dossiers et procédures.

Il souligne, à travers le message, que « Le port de Luanda devra renforcer son mécanisme d’adhésion au Pacte global des Nations Unies ».

Les données disponibles indiquent que sept millions de tonnes de  marchandises sont passées par le Port de Luanda en 2019, soit une augmentation de 62,1pourcent, par rapport à celles de l’année 2018  (0,88 pourcent).

En 2019, au moins 510 navires long courrier ont jeté l’ancre au Port de Luanda, soit 45 bateaux de moins, comparativement au nombre de navires enregistrés en 2018, soit une baisse de 8,11 pourcent.

Entreprise publique, le port de Luanda réalise, en cette année 2020, une offre publique internationale visant à promouvoir le développement et l’amélioration de l’efficience de l’activité portuaire par la concession et exploitation de son Terminal multifonctions, à travers l’engagement des opérateurs privés expérimentés dans le secteur.

Ce Terminal multifonctions est une infrastructure qui réalise des opérations simultanées de chargement et déchargement des conteneurs.

S’étendant sur 181,070 mètres carrés, ce Terminal multifonctions, capable de mouvoir 2,6 millions de tonnes de marchandises annuellement, est doté d’un quai de 620 mètres, dans une profondeur de 12,5 mètres.

Enfin, le ministre félicite le Port de Luanda pour  savoir assumer sa part en matière de responsabilité sociale, et appuyer les mesures de prévention et de combat au Covid-19.