Angop - Agência de Notícias Angola Press

Plus de quatre mille têtes de bétail meurent par manque d'eau

12.07.2019 - ven. : 15'38 - Économie

Lubango - Quatre mille quatre cent 450 têtes de bétail sont mortes depuis février dernier, dans la province de Huíla, à la suite de la sécheresse qui a rendu rares les ressources en eau et en pâturages, a informé vendredi Lubango, la directrice du Bureau de l'Agriculture, élevage et pêche, Mariana Soma.

  • Cunene: La sécheresse tue têtes de bétail dans la province

Selon le responsable, sur ce nombre, 670 sont de la municipalité de Gambos, où il reste encore 116 050 têtes de bétail en danger. D'autres morts sont survenues à Matala, Chibia, Quilengues et Quipungo.

Mariana Soma a dit que le Gouvernement orientait des investissements dans toute la province de Huíla afin d'atténuer la sécheresse, ouvrant de nouvelles sources d'eau pour les populations et leurs troupeaux, afin d'empêcher l'aggravation de la situation.

Elle a appelé à la mise en œuvre urgente d'un programme visant à réduire l'impact de la pénurie d'eau, tant aux niveaux gouvernemental, religieux, de la classe entrepreneuriale que des personnes singulières ou collectives, à la suite des irrégularités des pluies lors de la campagne 2017 / 2018.

Il a indiqué qu'une campagne de vaccination des bovins était en cours afin de prévenir plusieurs maladies opportunistes et d'assurer la santé des animaux.

Les données statistiques de la Direction provinciale de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche indiquent qu'il y a plus de trois millions de têtes de bétail à Huíla.