Angop - Agência de Notícias Angola Press

Le Ministère des Transports en quête de solutions pour améliorer la Loi des PPP

11.02.2019 - lun. : 19'20 - Économie

Luanda -Le secrétaire d'Etat à l'Aviation Civile, Maritime et Portuaire, António da Cruz Lima, a démandé lundi à Luanda, aux représentants des entreprise du secteur, des suggestions comme solutions pour reformuler la loi en vigueur des partenariats publico-privés (PPP) en Angola.

  • António da Cruz Lima, secrétaire d'Etat

Lors de son intervention à l'ouverture d'un colloque sur  les“Partenariats Public-Privés (PPP) pour les projets d' infrastructures et services de transport”, il a dit que l'objectif était de faciliter la mobilité des personnes et des biens avec une loi adaptée à la réalité actuelle.

Selon le gouvernant, les PPP se conforment à un ensemble de critères, conditions et formalités prévus dans la loi 2/11 du 14 janvier, dénommée Loi des PPP, d'ou ce mécanisme ne peut être considéré comme une solution magique pour la construction rapide des infrastructures.

 “(….) Nous connaissons  des cas où les PPP ont été très coûteux et préjudiciables pour l'Etat angolais qui a voire assumé la totalité de plusieurs projets ” – a-t- il indiqué.

Dans le continent africain, a poursuivis le responsable, les PPP sont exécutés dans les secteurs des transports et de l’énergie, avec beaucoup de succés, surtout par l'entreprise capverdienne “Cabeólica” considérée comme un des meilleurs partenariats public-privés africains en Afrique subsaharienne, selon la  Banque Mondiale (BM).

A cet effet, António da Cruz Lima a décrit projets en cours de réhabilitation et construction du tronçon Zenza /Cacuso, la gestion  aéroportuaire et la construction d'infrastructures complémentaires du futur aéroport de  Luanda en conformité avec le modèle de financement publico-privé.

Il a également cite les programmes de connexion du Chemin - de –Fer  Benguela/Zambie, d'exploitation des services sur cette ligne, entre autres.

Font aussi partie des projets cités, la modernisation et l'harmonisation technique des chemins – de- fer, l'expansion  du terminal des conteneurs de  Luanda, l'augmentation de la capacité de circulation des passagers  de ce terminal et le projet de cabotage  national.

Parmi les projets du secteur du transport dans le pays, l'interlocuteur a mentionné celui pour la réhabilitation , requalification et équipements des entrepôts  généraux des provinces de Huambo et Lubango, le futur aéroport de Mbanza Congo et l'agrandissement de l aéroport de 'Huambo.

À l'occasion, le chef de la délégation de l'Union Européenne (UE) en Angola, Tomás Ulicny,  a affirmé que les partenariats public-privés permettaient de construire des infrastructures de grandes envergures et de longue durée, d'où l'établissement depuis la décennie  90 plus de 1.700 PPPs .