Angop - Agência de Notícias Angola Press

ZEE en négociation avec Volkswagen et Ford

10.01.2019 - jeu. : 19'02 - Économie

Luanda - Les autorités angolaises négocient, avec les responsables de Volkswagen et de Ford, deux des 12 principales marques automobiles au monde, visant l’ouverture de lignes de production en Angola.

  • Une des usines installées à la Zone Economique Spéciale Luanda-Bengo (photo d'archive)

Avec ces négociations, menées par la Société de développement de la zone économique spéciale (ZEE) de Luanda-Bengo, le pays prétend monter sur place et mettre fin à l’importation de ces marques, ainsi que créer des emplois.


Selon le président de la Zone économique spéciale, António Henriques da Silva, qui a accordé jeudi une interview à l’Angop, l’intention est également d’augmenter le rayon d’exportation de ces entreprises dans le monde.


Si l'accord est conclu, la production locale de ces marques entraînera l'émergence d'entreprises de fabrication de pièces de rechange en Angola, a-t-il dit.


À cette fin, António Henriques da Silva se rendra dans les prochains jours en Afrique du Sud, où il rencontrera des responsables de Volkswagen.


L'installation éventuelle de ces marques de référence dans le pays servira de moyen pour attirer d'autres sociétés de référence mondiale vers l’Angola pour s'y installer et contribuer à la diversification de l'économie.


"L'important est de démarrer et de renforcer la confiance en notre capacité d'accueillir ce type d'activités et d'améliorer le climat des affaires, qui doit disposer d'un cadre juridique et des avantages fiscaux", a-t-il déclaré.


Il a dit que les négociations se déroulaient depuis longtemps, d'où la nécessité d'une dynamique pour la mise en œuvre de l'initiative, tenant compte du rôle que ces unités industrielles peuvent jouer dans l'économie du pays.