Angop - Agência de Notícias Angola Press

La réunion biannuelle du Cisna rassemble 15 pays à Luanda

11.10.2018 - jeu. : 19'31 - Économie

Luanda - Des représentants de 15 pays africains participent vendredi à Luanda à la 41ème réunion biannuelle d?Assurances, Valeurs Mobilières et Autorités régulatrice non bancaires de la SADC - Cisna, dont les travaux d'expert se réalisent depuis le 10 du mois en cours.

Outre l’Angola, pays hôte, la rencontre compte également sur des représentants de la Namibie, du Botswana, de l'Afrique du Sud, du Malawi, de la République démocratique du Congo, du Mozambique, du Swaziland, du Lesotho, de Madagascar, de l’île Maurice, des Seychelles, de la Tanzanie, de la Zambie et du Zimbabwe.

Les responsables de la Commission des marchés de capitaux (CMC) et de l'Agence angolaise de réglementation et de supervision d’assurances (Arseg) représentent l'Angola à cet événement.

Dans la réunion, les participants passeront en revue les tâches du secrétariat permanent de l'organisation, le rôle des autorités de régulation, outre la révision des instruments juridiques approuvés lors de la réunion biennale tenue aux Seychelles.

Des questions liées au degré de mise en œuvre des tâches des comités et sous-comités, dans le cadre du Plan stratégique 2016/2020, sont d'autres documents à examiner lors de cette réunion.

Fondé en 1998, le CISNA a comme membres les autorités du système financier non bancaire, notamment des régulateurs et des superviseurs du marché des valeurs mobilières, des autorités du secteur des assurances et des fonds de pension.

Faciliter le développement et la mise en œuvre d'un cadre réglementaire harmonisé pour les États membres de Sadc afin de permettre la croissance et le développement de leurs marchés financiers respectifs, réduire le risque de risque systémique,  mobiliser des flux de capitaux et contribuer à la prospérité de la région font partie des tâches de cet organe.