Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Angola aura un centre de données économiques

03.10.2018 - mer. : 16'07 - Économie

Luanda - À partir de novembre prochain, le pays disposera d'une Page nationale de synthèse des données ou d'un "Centre de données économiques" afin d'améliorer la publication des informations macroéconomiques officielles de l'Angola.

  • Le pays va améliorer les statistiques économiques

Le "Centre de données économiques", qui sera mis à la disposition du public à la fin du mois de novembre et permettra aux utilisateurs d'avoir accès à des données macroéconomiques sur l'Angola, sera disponible sur le portail en ligne du ministère des Finances (www.minfin.gov.ao), ainsi que dans le Bulletin des normes de diffusion des données (DSBB) du FMI, accessible à partir de la plate-forme https://dsbb.imf.org.

À cette fin, une mission d'assistance technique du Fonds monétaire international (FMI), en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD), a travaillé à Luanda du 19 au 25 septembre 2018 pour soutenir les autorités angolaises à adopter le Système amélioré de diffusion générale des données (e-GDDS).

La publication de données macroéconomiques clés par le biais du NSDP facilitera également l'accès aux informations pour les décideurs politiques, les investisseurs, les agences de notation et les parties prenantes nationales et internationales, l’accès à l’information que le Conseil exécutif du FMI a jugé cruciale pour la surveillance de l'environnement économique et financier du pays.

Rendre ces informations plus accessibles, sous des formats lisibles pour les personnes et les ordinateurs et à l'aide d'un calendrier de publication prévu, permettra à tous les utilisateurs d'accéder simultanément aux données en temps voulu, ce qui apportera plus de transparence à l'information et réduira les coûts en Angola de la communication de données à d'autres organismes.

Selon un communiqué de presse du ministère des Finances, arrivé mardi à l’Angop, le "Centre de données économiques" sera posté sur la plate-forme ouverte de données (ODP) de l'Angola, fournie par la Banque africaine de développement dans le cadre du projet "Auto Autoroute de l’information africaine ".

La mission e-GDDS a reçu un appui financier du Fonds monétaire international et de la Banque africaine de développement.

Le conseil d’administration du FMI a lancé le e-SGDD en mai 2015, en remplacement du SGDD créé en 1997 pour améliorer la transparence des données, encourager le développement statistique et aider à créer des synergies entre la diffusion de données, la élaboration des politiques et assistance technique.