Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'INCA prépare 10.000 nouveaux hectares pour la culture du café dans le pays

11.07.2018 - mer. : 17'57 - Économie

Sumbe - l'Institut National du Café (INCA) a fixé comme objectif, sur la période 2018-2022, l'Institut national du café (INCA, la préparation de 10 000 nouveaux hectares pour la culture du café dans tout le pays, un projet qui coûtera 27 milliards 81 millions 882 mille et 116 kwanzas, selon le sous-programme de développement du café du ministère de l'Agriculture et des Forêts parvenu mercredi à l'Angop.

  • Cuanza Sul: Semis de café prêts à être plantés

Pour atteindre les objectifs, le secteur développera des actions, telles que le renforcement institutionnel, l'assistance technique, la réhabilitation de 12. 600 hectares de plantes dans les zones traditionnelles du pays.

Dans le domaine de l'assistance technique, seront impliqués les producteurs familiaux, les entreprises, les coopératives et les associations, dans le sens de promouvoir la vulgarisation rurale et la promotion du coopérativisme.

Dans l’entre-temps, l'Institut national du café propose, en matière d'agro-négoce, de dynamiser le marché dans les espaces liés à la transformation, torréfaction, au broyage, à la consommation et l'exportation.

Le document prévoit une production minimale de 14 000 tonnes d'ici 2027, avec des augmentations successives les années suivantes.

L'Angola a une production annuelle de sept mille tonnes de café, est encore loin de récupérer les 240000 tonnes récoltées en 1972.

Dans le pays, le kilogramme de café mabuba est commercialisé entre 150 et 200 kwanzas et le café commercial entre 350 et 400 kwanzas.

Le sous-programme café sera mis en œuvre dans les provinces de Cuanza Norte, Cabinda, Uíge, Bengo Cuanza Sul, Benguela, Huíla, Huambo, Bié et Malanje.