Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Angola aura des réserves alimentaires en 2019

08.05.2018 - mar. : 15'21 - Économie

Luanda - L'Angola pourrait créer une réserve alimentaire stratégique d'ici l'année prochaine (2019), a déclaré lundi le ministre du Commerce, Jofre Van-Dúnem Júnior.

  • L'augmentation de la production interne va contribuer à la création de la réserve alimentaire

          Le ministre a expliqué à la presse les questions liées à l'approbation, par la Commission économique du Conseil des ministres, de la Réserve alimentaire stratégique, une initiative visant à approvisionner le marché en produits alimentaires de base en cas d'urgence ou de rupture de stocks.

          Il a précisé que la mise en œuvre du programme de réserves alimentaires faisait partie des promesses électorales du MPLA et du Plan de développement 2018/2022.

          La réserve alimentaire permettra à l'Etat, en cas de crise, rupture de stock ou calamité naturelle, d'intervenir sur le marché pour assurer l'équilibre des prix et l’approvisionnement en produits alimentaires, avec une sécurité alimentaire pour la population pendant une certaine période.

         Selon le ministre, le riz, la farine de maïs et de blé ainsi que les haricots sont les produits qui ont été choisis pour constituer la réserve alimentaire, mais le premier (le riz) dépendra des importations.

         Jofre Van-Dúnem Júnior estime que la création de la réserve nationale pourrait encourager la production nationale.

         Il a expliqué qu'il faudrait 20.000 tonnes de riz, 10.000 tonnes de farine de maïs, 20.000 tonnes de farine de blé et 15.000 tonnes de haricots pour garantir la réserve alimentaire nationale.

         Il a déclaré que l'Entrepôt douanier de l'Angola devrait trouver des emplacements pour installer les centres de distribution, comptant aussi sur la participation du secteur privé.