Angop - Agência de Notícias Angola Press

La Banque Sol donne du crédit aux employés de l'Imprimerie Nationale

05.12.2018 - mer. : 16'53 - Économie

Luanda - La Banque Sol et l'Imprimerie Nationale ont signé mercredi, à Luanda, un accord de partenariat pour la concession de crédit de logement, d'automobile, de consommation, entre autres produits, aux employés de cette société publique.

  • Coutinho Nobre Miguel, PCA de la Banque Sol (à dr) et Lando Sebastião Teta, PCA de l'Imprimerie Nationale

Signé par les présidents des conseils d'administration de la Banque Sol et de l’Imprimerie Nationale, respectivement Coutinho Nobre Miguel et Lando Sebastião Teta, l'accord sera en mesure de répondre aux besoins de base de 285 travailleurs bénéficiaires.

À l'occasion, Coutinho Nobre Miguel a dit à la presse qu’avec 17 ans d'existence, la Banque Sol est un partenaire de l'Etat dans les stratégies de développement, promotion et de consolidation des entreprises nationales.

Il a affirmé, en plus des trois principaux produits de ce protocole, le partenariat ira au-delà aidant l’Imprimerie Nationale à matérialise ses initiatives, grâce à un système de paiement et de transfert d'argent à l'extérieur du pays, en temps utile pour que l'entreprise acquière des équipements et d'autres objets utilisés dans leur activité.

Toujours sur la signature du protocole, a dit que la Banque Sol mettra une équipe d'experts pour permettre une réaction rapide des prêts à l’Imprimerie Nationale.

À son tour, Lando Sebastião Teta a dit que l’Imprimerie Nationale a des revenus bruts annuels de trois milliards de kwanzas. De ce montant, 60 pour cent sont utilisés pour payer les salaires des travailleurs et l'autre pour l'achat d'équipements et leur entretien.

Il a considéré comme attrayants les produits et services offerts par la Banque et avec d'excellentes conditions financières qui serviront à résoudre les problèmes des travailleurs de l’Imprimerie Nationale.

Le responsable a dit qu’en phase de crise, les entreprises ne disposent pas toujours de liquidités suffisantes pour les opérations et au-delà, et la Banque Sol apparaît comme une intermédiaire pour secourir les travailleurs de cette entreprise publique.