Angop - Agência de Notícias Angola Press

Italie: L'Angola remporte le prix Edouard Saouma de la FAO

04.07.2017 - mar. : 14'55 - Économie

Rome - L'Angola a remporté le prix international Edouard Saouma 2017 l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), pour l'exécution du projet d'appui au domaine de la pêche artisanale continentale dans la communauté des pêcheurs de Ngolome, dans la province de Cuanza Norte.

  • Cuanza Norte:Des pêcheurs en activités sur l'étang de Ngolome

La remise du prix aura lieu mercredi, au cours de la 40e session de la Conférence de la FAO, qui se tient du 3 au 8 juillet et dans laquelle l'Angola participe avec une délégation dirigée par le ministre de l'Agriculture et Développement Rural, Marcos Nhunga, intégrée par la ministre des Pêches, Victória de Barros Neto, le représentant permanent de l'Angola auprès des agences des Nations Unies à Rome, l’ambassadeur Florêncio de Almeida et techniciens.

Le projet "Ngolome" a été mis en œuvre par l'Institut d’appui et développement de la pêche artisanale (IPA), dans le cadre de la coopération technique entre le ministère des Pêches et la FAO, pour soutenir la communauté des pêcheurs de l’étang Ngolome, dans le but de minimiser les pertes post-capture, qui étaient très élevées, correspondant à environ 30%.

Le prix biannuel consiste à l’attribution d’une médaille gravée avec le nom du gagnant, une gamme de mérite et une valeur en espèces dans l'ordre 25.000 $.

Le prix "Edouard Saouma" a été créé en 1993 en l'honneur du libanais Edouard Saouma qui a été directeur général de la FAO de 1976 à 1993. Il est attribué aux institutions qui exécutent efficacement les projets de coopération technique financés par cette agence des Nations Unies.

La 40e session de la Conférence de la FAO a été précédée par la conférence sur l'agriculture entre l'Union européenne (UE) et l'Union africaine (UA), tenue dimanche au siège de la FAO à Rome, sous la devise "Faire de l'agriculture durable un avenir pour jeunesse en Afrique".

La Conférence a compté sur la participation du Directeur général de la FAO, Graziano da Silva, du ministre de la Présidence de l'Estonie au Conseil de l'UE, Tarmo Tamm, le commissaire européen chargé de l'agriculture et développement rural, Phil Hogan, et la commissaire de l'agriculture et commerce rural de l'Union africaine, l'angolaise Josefa Sacko.

Le forum visait à établir un engagement politique avant le sommet Afrique / UE qui se tiendra cette année en novembre à Abidjan, en Côte d'Ivoire, sur une vision commune de la création d'emplois durable et inclusifs pour les jeunes africains dans le secteur agro-alimentaire et économie rurale.