Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Angola veut éviter le paiement du double impôt avec les Emirats Unis

17.05.2017 - mer. : 17'19 - Économie

Luanda - L'Angola veut supprimer le paiement du double impôt par rapport aux Emirats Arabes Unis, en adoptant des procédures juridiques qui assurent la stabilité d?affaires entre les deux pays et le renforcement de la coopération économique, a affirmé mercredi, l'administrateur de l'Administration générale fiscale (AGT), José Dinis Dungo.

  • José Dinis Dungo, administrateur de l'AGT

En parlant en marge d'une réunion du Conseil des ministres, l'administrateur de l'AGT a déclaré que le Gouvernement agissait conformément aux accords signés lors de la visite, en 2015, du Chef de l'Etat angolais, José Eduardo dos Santos, aux Emirats Arabes Unis.

Il estime que la mesure vise à garantir "la certitude et la stabilité" dans les affaires et à permettre aux investisseurs des deux pays de savoir à quels types d'impôts ils seront soumis leurs investissements.

José Dinis Dungo pense que cette initiative peut améliorer les échanges de biens et services dans les deux pays ainsi qu’un grand investissement direct étranger, dans le cas des pays comme les Émirats Arabes Unis.

L'attente, selon le responsable, est d'attirer des investissements des Emirats Arabes Unis vers l’Angola, un pays détenant l'un des plus grands fonds souverains du monde

Il a dit qu'il s’agissait d’un accord solennel en matière fiscale, qui devra être approuvé par l'Assemblée nationale et promulgué par le Président de la République et la conséquence publication ultérieure dans le Journal officiel.