Angop - Agência de Notícias Angola Press

L'Angola exporte plus de 50 millions de barils de pétrole en janvier

28.02.2017 - mar. : 12'24 - Économie

Luanda - L'Angola a exporté en janvier dernier, 52 millions 250 mille 079 barils de pétrole brut à un prix moyen de plus de 51 dollars, indique le rapport mensuel sur les recettes de la vente de pétrole du Ministère des Finances, parvenu lundi, à l?Angop.

  • Plateforme pétrolière

Avec cette exportation, souligne le document, le pays a augmenté 3,3 millions de barils de pétrole par rapport au mois de décembre de 2016, période à laquelle chaque baril a été vendu, en moyenne 44,2 dollars, représentant des recettes fiscales pour l’Etat de 114 milliards 500 millions de kwanzas.

Les recettes fiscales angolaises des exportations de pétrole en janvier ont atteint la valeur la plus élevée en 16 mois, dépassant 900 millions d'euros, et le document explique que les ventes de janvier ont permis un encaissement de 158 milliards 9 millions de kwanzas.

Avec ces données, l’Angola a exporté en janvier plus de 2,6 milliards d'euros en barils, dit le communiqué.

A rappeler que l'Angola exportait à plus 100 dollars/baril en 2014, mais la valeur a atteint le nombre minimum d'années suivantes jusqu’au mois de mars dernier,  quand le baril était estimé 30,4 dollars.

Chaque baril de pétrole brut vendu par l'Angola en janvier a coûté en moyenne, plus de cinq dollars au-dessus de la valeur qui a servi de base pour l'élaboration du Budget Général de l'Etat pour l’exercice 2017, qui est de 46 dollars.

A l'origine de ces données sont des chiffres sur les recettes perçues avec l'impôt sur le revenu pétrolier (IRP), la taxe sur la production de pétrole (IPP), taxe sur les transactions de pétrole (ITP) et les revenus de la concessionnaire nationale relatifs à 12 concessions pétrolières nationales.

Les données figurant dans ces rapports du ministère des Finances résultent des déclarations de revenus soumises à la Direction Nationale de l'impôt par les compagnies pétrolières, y compris la concessionnaire nationale angolaise, Sonangol.

L'Angola continue à être en 2017, le plus grand producteur de pétrole en Afrique, devant le Nigeria.