Angop - Agência de Notícias Angola Press

Le gouvernement étudie la taxe sur la commercialisation de produits en plastique

11.07.2018 - mer. : 17'25 - Environnement

Luanda - Le gouvernement angolais cherche à mettre en place une taxe qui devra être appliquée sur la production et l'importation de produits en plastique, notamment les sachets et les bouteilles, en vue d'en réduire l'impact sur l'environnement.

  • PCA de l'Agence nationale d'ordures, Sabino Ferraz

C'est ce qu'a fait savoir mercredi, à  Luanda, le président du Conseil d'administration de l'Agence Nationale de Déchets (ANR), Sabino Feraz, précisant que le haut niveau de pollution causée par des objets en plastique, qui obstruent des caniveaux et des égouts, était à l'origine de cette mesure.

Les obstructions que des objets en plastique causent dans les caniveaux et des égouts, font surgir des étangs, et ceux-ci à leur tour produisent des insectes et d'autres vecteurs qui provoquent des maladies infecto-contagieuses, a-t-il souligné.

Outre cette initiative, a-t-il poursuivi, l'on compte également dynamiser la collecte
des objets en plastique à travers le pays, moyennant une campagne de sensibilisation sur les déchets qu'ils produisent, leur qualité et leur destination finale.

"Un grand investissement devrait être réalisé dans la conscience humaine sur les risques que causent ses habitudes, et faire de la population un agent dans la prévention de la pollution et dans la réparation des dommages provoqués par les déchets solides",
a-t-il souligné.